carnet de liaison

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 22 mars 2007

tableau des anonymes



n'a que très peu d'impact sur le langage et la langue généré,
puisqu'il ne consiste en soi, qu'à une écriture plus succincte et délibérément anonyme


a perdu sous une dent creuse, la balle
et vous
au bond
entre 2 rangées de silence et une envolée de bois vert.


qui passe ici ?



samedi 17 mars 2007

ce qui peut être repris à l'échelle (d'une durée TRÈS approchante




................................................................saute d'une page à l'autre
seuls les matins permettent ça
après, autour, les autres vous tiennent
comme des arbres.



vendredi 9 mars 2007

et qui tournera peut-être en rond



parfois je me rapproche parfois
c'est ouvert et parfois c'est fermé
si le corps dort, parle, parle moi , parlez moi, j'ai
qu'on me. (oui, envie) prête langue, j'ai , qu'on qu'un qu'elle
parle de, envie juste. envie de . l'envie d'en, d'en entendre, d'en
tendre la langue lancée qu'on m'a vers
déliée comme adresse
s'adresse à, à moi-même, une langue à mon nom,
rien que pour. tout comme si, tout comme ça, tout partout invente la figure
parfois, oui. juste ça juste. qu'elle y. vienne, pense, pose,                      se.

cabriole salive, rien que tourne moulin
parler à. parler de. parler pour.
parlerparler parlez moi parle moi ne t'arrête pas de,
même si, même si pas, même si peu, dis moi le, dis-le moi
est-ce si ? est-ce ça ? est-ce trop ?
même bas, même tout bas, même sans parler, parle encore, parle moi
dis comment, dis moi tu. dis comment je m' appelle, approche
approchez bien ta langue de l'appelle
appelle moi parle et déparle moi embrouillez moi de vous
et si ça proche proche, accroche dedans tous les doigts
fouette l'active accroche approchée, ne rien perdre

parfois c'est ouvert et parfois c'est fermé

après ça part si vite tu sais.





je m'essuierai.




dimanche 4 mars 2007

m'en boîte pré(ambulatoire






d'un pied sûr
ce qui va peut venir
et d'un seul coup, tu pars               en avant,               Soit
pourtant d'un bref pas,    plouf à mort, bascule vous vous tûtes



je vous sautant,            du vous au tu
familièrement, un effacement de figure
car même même, si se promène avec la tête sous le bras
reconnaissable du vieux vous,            je vous parlerai tu
un peu trop fièrement sans doute, une pratique
qui évite de se tordre le vous en marchant,
n'empêche que se regarder trop souvent fait bien mal
vois-la là, combien le tu la fait se taire (longuement.





jeudi 1 mars 2007

d'un pas possible


a tondu

la peau de l'ourse avant qu'elle n'abuse
au ras des dents ma chère
avec méthode promptement appliquée à la lettre
et sans l'ombre d'éternuement
tonte et taille en souplesse,
très près des hanches rondelettes
un doigté ganté talqué à vous couper le souffle avec
1. coupe-colle à m'envers reversible
2. toutes petites qualités requises
3. élagage des petits dépassements par élagueur-grimpeur à la nacelle élévatrice y compris abattage, désouchage, et soins particuliers au niveau des étages
la gaine culotte en est restée coite
d'une certaine roulure celle-là déroulée divan langure divinement toquée
de petites épingles à pousse verticale,
très bonne couverture au sol
résistant aux espacements lents

l'ourse et l'enfant du divan se portent

bien




/ en bandoulière


jeudi 22 février 2007

gyMNAStique N° 3 (des garnitures


d'
aujourd'hui le der
nier
b o u c h e - t r o u


a fini par finir
ce qui ne fut pas à faire, une mince affaire

ce qu'il en reste est replié vers l'intérieur
 le tissus deux fois sous les pas
garnis de l'ombre des pas
de ses lèvres finement
s'en suit l'étui à découdre
jusqu'au suivant.

s'accomplira alors ce alors qui se doit ...




(l'habillage ne laissant apparaître que le nécessaire,
pour décalquer le patron, ce dernier doit être bien à plat, sans aucun pli.

dimanche 18 février 2007

petit poids




certain que j'ai serré tellement fort, certain contre
et moi tellement fort contre dans
y est rentré emmaillotage, tassé-lié, étreint jusqu'à l'éponge
lacé moulé corseté déprimé comprimé : un petit comprimé


mais pas toujours, pas tous les jours, pas tous les jours le même
pas le même, non non et pas tous les jours tout de même

faut de la place à ça

puis faut dire, le portage boudine,

et le temps

pèse tant voyez vous ? à lui seul.


samedi 17 février 2007

dénotez-moi




se tripote monsieur ,

depuis ces jours : quelques trois cent soixante et leurs poussières ...
se tripote le code, s'emberlifi & lie ficode span,
se trémousse de belle manière et,

<>du bloc trop quoté, de côté, du côté
la font fondue, fonte statique, déficelée, mal fagotée, dépucelée de ses atours< />
sans parler des noblesses, ah ! ce  marquee non reconnu
incompris du machin,
imbougeable monsieur, droit comme un mou

voilà tout

<>et d'où donc la dénote
couac claqué du clapet< />
et flûte !






mardi 13 février 2007

s'en sortir sans sortir




perche la mer I\\\je \\\\\\\\\\|H\\\\\\\\\\\\\\\\je cherche
VLa mer la mer @La mer \\\ R\\\\\\\+ |@\\\\\\\\\\\\\\\\\\\je cher la merche
mereBla mer V@ | la mer \\\ |\\\\\la mer I J@|O\\\\\\\\\\\\\\je chercheLa mer La mer
VJ \\\ V|\\\\\je chercheJ La mer +\\\\\\\\\je cherche HJour la mer la mer ILV\\à cHe\\elle
et VaL\\\\\\@la mer la mer la mer I\\\\\\\\\\\\\\\La mer J@O\\\@V|\\\\\\+HLa mer LJ La
mer J\\\\\\\\\\\\\\je cherchla mer I@H\\je cher mer @|\\\\\\O@@La mer \\\\\je cherche|je la mer @|Y\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\oui\\\\\mon cherje cherche la mer S@VOiR\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\\v@ir lA la mer La mer |Y\\\\\\\\\\+H|\\\\\\\\\\\\\\\\\\NH+ la mer J@|R\\\\\\\la mer Ila mer +|OLa mer J la mer IL|+\\\\\\la mer Vla mer ila mer \\\\\\\\\\\\je cherche+OLa l'mer La mer I la mer ILa mer VO+\\\\\je cherchla mer R@ J O \\\\\\\\\\\+La mer J la mer @VO+W\\\\\OLa mer @la mer la mer | \\\\\\\\\je chercheR@CLa mer la mer IV|R\\\\@H V La mer +V\\\\\\\\\|@La mer la mer IV|RBH\\|La mer La mer la mer |\\\\\\\+La mer La mer J@|+H\\La mer la mer L\\\\\je chercheHRO@La mer la mer IJ@|+W\|Y+|\\\\\\|YLa mer La mer la mer I@V|+\\\\\\je chercheN|La mer La mer La mer La mer @V|RB\\je cherche\BB|La mer La mer la mer La mer I@V|+je chercheBH+WROLa mer La mer la mer @CVVO||OOLa mer La mer I la mer JJJLa mer LJLa mer une mer I///je cherche lA seule mEr////////////////////////// //////////|H////////////////je chercheVLa mer la mer @La mer /// R///////+ |@///////////////je chercheBla mer V@ | la mer /// |/////la mer I J@|O//////////////je chercheLa mer La mer VJ /// V|/////je chercheJ La mer +//////////////je chercheHJ la mer la mer ILV/// VO|//////@la mer la mer la mer I///////////////La mer J@O///@V|//////+HLa mer LJ La mer J//////////////je cherchla mer I@H//je cherchela mer @|//////O@@La mer VJ////////////////je cherche|B///// la mer @|Y////////////////////////////////je cherche la mer @VOR///////////////////////////////// la mer La mer |Y//////////+H|//////////////////NH+ la mer J@|R///////la mer Ila mer J///////////////+|OLa mer J la mer IL|+//////la mer Vla mer ila mer /////je cherche+OLa mer La mer I la mer ILa mer VO+/////je cherchla mer R@ J O ///////////+La mer J la mer @VO+W/////OLa mer @la mer la mer | /////////je chercheR@CLa mer la mer IV|R////@H V La mer +V/////////|@La mer la mer IV|RBH//|La mer La mer la mer |///////+La mer La mer J@|+H//La mer la mer L/////je chercheHRO@La mer la mer IJ@|+W/|Y+|//////|YLa mer La mer C///tout la mer I@V|+//////je chercheN|La mer La mer la mer La mer @V|RB//je cherche/BB|La mer La mer la mer La mer I@V|+je chercheBH+WROLa mer La mer la mer @CVVO||OOLa mer La mer I la mer JJJLa mer LJLa mer, la mer merci....

dimanche 11 février 2007

sous-entendus

premiers restes




fin de mois, le panier des choses renversé et renversées les choses
le chat n'y retrouve plus l'aiguillage
chat ne fait rien, dit-il, l'avance à reculons
reculons culottée lalanguette
débrouillons l'écheveau et la bobinette
ôtons brouillons & cordons avec sans, nous
nouage et renouage des rouages
du jour appliquons la recette à la lettre :
bien mélanger et laisser reposer la pâte jusqu'à ce qu'elle double de volume,
dorer et enfourner
ce qui m'enferme ferme, fermement de ce qui reste


enfin ... le dire reste encore dire.





- page 2 de 43 -